Matthieu KALKA naît le 22 Octobre 1991 à Calais.  Il grandit dans le Bassin Minier du Pas de Calais pendant son enfance, ou il se passionne très tôt pour la comédie. 

Peu attiré par l'école, il s'évade majoritairement en fondant une association de cinéma, ou il réalise de nombreux courts et moyens-métrage, avec lesquels il participe à des Festivals. Il cultive parallèlement, en autodidacte, son goût prononcé pour la littérature romantique. Il est, en outre, passionné par le théâtre ou il commencera ses premiers rôles dans sa propre compagnie. Apres avoir stoppé ses études dans l'audiovisuel puis en journalisme, il obtiendra une Licence Arts du Spectacle à l'Université, ou il fera la rencontre de Valentin Maerte, son futur metteur en scène et partenaire de scène. 

Son premier spectacle nommé "THE KALKA SHOW" est rapidement repéré, lors d'un concours, il fait la connaissance de S.Martinez, directeur de La Boite à Rire dans la métropole lilloise, qui lui propose de venir jouer dans son théâtre. 

Personnage volontairement kitsch, romantico-ringard, il adopte un jeu avec une déclamation rapide, et surtout des conversations avec le public lors de ses nombreuses sorties de ses rôles. Il joue en permanence sur l'auto-dérision et sa vision défaitiste sur la fin du romantisme dans notre société.  Il manipule l'art de la répétition et exagère, amplifie souvent dans une scène ses gestes ou paroles. De plus, le ressort de son humour est aussi capté dans le caractère excessif des sentiments et émotions qu’il exprime dans son propre one-man-show ou ses personnages.

 

Remarqué par France 3, il se produit lui-même dans toute la France, ou de nombreuses petites salles et cafés-théâtres lui ouvrent les portes comme à Vienne, Grenoble, Bordeaux, Annecy, Rouen, Aix-en-Provence...

L'année suivante, il décide avec Valentin Maerte, de monter un spectacle humoristique sur le retour du Général de Gaulle. Le succès immédiat de la comédie permet d’accélérer la cadence de la tournée, et même de tenir une représentation à Cuba. Véritable comédie mélangeant le devoir de mémoire, il interprète le Général de Gaulle, même s'il lui manque quelques centimètres pour la taille. 

 

Il montera la même année, un spectacle sur "Voyage au bout de la Nuit" de Lf.Céline, ou cette fois ci il tient un rôle grave et dramatique. Salué par la critique, le comédien interprétera Ferdinand Badamu seul en scène, en déclamant une grande partie de l'oeuvre. Néanmoins, étant majoritairement attendu sur le répertoire de l'humour et de la comédie, Matthieu Kalka s'axera principalement sur de nouvelles pièces humoristiques, à l'image de "Une heure avant le mariage" de Eric Delcourt ou "Aime-moi si tu peux !" de Julien Sigalas. 

Grand amoureux des planches, il se veut surtout proche de son public, il tient toujours peu importe la taille de la salle, ou le nombre de spectateurs, se tenir à la sortie afin de serrer les mains des spectateurs et les remercier.

En 2018, il soutiendra le projet de transformation du cinéma Familia à Berck sur Mer en un véritable théâtre.